© 2017 CR

 

L'existence et le développement d'Anaphora sont intimement liés à son fondateur Anba Thomas.  

Né le 8 novembre 1957 dans une famille cairote, diplômé vétérinaire de l'université du Caire, Maurice Fayez fut ordonné évêque par Shénouda III, patriarche d'Alexandrie, pour le diocèse de Qussia et de Mair en Haute Egypte.

En 1999, il créait Anaphora pour favoriser les rencontres Nord/Sud, Est/Ouest, un lieu d'accueil ouvert à tous, de formation, de culture et de progression personnelle.

Anastasia, sur le même site, est le Centre d'enseignement et de formation. Il obeit à trois principes directeurs marquant une responsabilité forte dans la transformation de la société égyptienne et la préparation de futurs leaders:

- transformation d'une société religieuse en une société civile à forte spiritualité

- transformation d'une société hiérarchique en une société démocratique

- transformation d'une société dominée par les hommes en une société d'égalité des sexes

Des actions appliquant ces principes sont partout engagées, en outre Anba Thomas s'est fixé un nouveau challenge: bâtir un Institut de formation de niveau universitaire centré sur le développement économique et social d'une part, sur l'enseignement des droits civiques d'autre part, ouvert à toutes les communautés et à la société civile.

A cette réalisation, entrée à ce jour (décembre 2016)  dans sa phase d'exploitation avec trois promotions diplômées et une quatrième en préparation, Anba Thomas ajoute d'autres projets et notamment:

- l'amélioration de la production agricole et maraichère du domaine avec un fort souci de développement eco-repsonsable.

- l'amélioration des pratiques alimentaires et culinaires. 

- le démarrage opérationnel du centre de rééducation fonctionnelle.

L'association Les Amis d'Anaphora entend s'investir fortement dans la réalisation de ces objectifs et fait un appel aux compétences qui souhaiteraient participer dans ces projets sous la forme de partenariats avec Anaphora (particuliers, écoles, entreprises, associations...)

******************* 

 >>>>Cliquez ici pour écouter l'interview d'Anba Thomas pour Radio Maguelone, octobre 2010 (en Anglais) 

 

******************

>>>>  Décembre 2013 dans le Figaro Magazine, dossier sur les Chrétiens d'Orient, 4 pages consacrées à   Anba Thomas et Anaphora

pour une lecture plus aisée, cliquez >>>>    page 1      page 2       page 3        page 4