© 2019 CR

 

L'existence et le développement d'Anaphora sont intimement liés à son fondateur Anba Thomas.  

Né le 8 novembre 1957 dans une famille cairote, diplômé vétérinaire de l'université du Caire, Maurice Guy Fayez fut ordonné évêque par Shénouda III, patriarche d'Alexandrie, pour le diocèse de Qussia et de Mair en Haute Egypte.

En 1999, il créait Anaphora pour favoriser les rencontres Nord/Sud, Est/Ouest, un lieu d'accueil ouvert à tous, de formation, de culture et de progression personnelle.

Anastasia, sur le même site, est le Centre d'enseignement et de formation. Il obeit à trois principes directeurs marquant une responsabilité forte dans la transformation de la société égyptienne et la préparation de futurs leaders:

- transformation d'une société religieuse en une société civile à forte spiritualité

- transformation d'une société hiérarchique en une société démocratique

- transformation d'une société dominée par les hommes en une société d'égalité des sexes

Des actions appliquant ces principes sont partout engagées: enseignement, développement personnel, art et culture.

A titre d'exemples, concernant des actions dans lesquelles l'Association Les Amis d'Anaphora s'est investie *:

- La mise en place d'une formation universitaire diplomante, construite et dispensée en collaboration avec l'Université Catholique de Lyon (UCLy) en est à sa cinquieme promotion.

- Les "Summer Schools", action en faveur des jeunes en voie de déscolarisation, est un programme de deux mois d'été prennant en charge deux cents jeunes

- Les Journées françaises d'Anaphora, évènement culturant portant un regard croisé sur la relation France-Egypte.

D'autres projets sont en recherche de partenariats, notamment  

- l'amélioration de la production agricole et maraichère du domaine avec un fort souci de développement eco-repsonsable.

- l'amélioration des pratiques alimentaires et culinaires. 

L'association Les Amis d'Anaphora entend s'investir fortement dans la réalisation de ces objectifs et fait un appel aux compétences qui souhaiteraient participer dans ces projets sous la forme de partenariats avec Anaphora (particuliers, écoles, entreprises, associations...)

* On indiquera également que d'autres associations de soutien se sont constituées notamment en Norvege


******************* 

 

  >>>>  Décembre 2013 dans le Figaro Magazine, dossier sur les Chrétiens d'Orient, 4 pages consacrées à   Anba Thomas et Anaphora

pour une lecture plus aisée, cliquez >>>>    page 1      page 2       page 3        page 4