© 2017 CR

   Notre actualité                    

Nous vous communiquons ici informations et actualité sur notre action

Un méchoui pour récolter des fonds pour les Summer Schools !

 

Grande réussitte de cette manifestation organisée par notre amie Françoise qui a réuni plus de 60 participants dont beaucoup ont découvert à cette occasion Anaphora et l'activité de l'association pour les soutien des actions d'Anba Thomas.

 

 

 

 

 

 

***********

 

 

 

Nos amis Yvonne et Gérard Calvet nous ont quittés

 

 

Grands soutiens de notre association depuis le début, ils nous laissent les souvenirs d'une longue amitié, de leur gentillesse inépuisable, de leurs encouragements incessants pour soutenir les actions d'Anba Thomas.

Gérard Calvet, peintre montpellierain de renom, avait réalisé ces deux belles toiles lors d'un voyage à Anaphora. Nous pensons à eux et à leur famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Délégation des Amis d'Anaphora en décembre 2016

 

 

 

 

 

 

Anaphora, 15 et 16 décembre 2016, colloque international "Saint Irénée et l'Humanité illuminée"

 

 

Ce beau colloque de deux jours a rassemblé les meilleurs spécialistes Egyptiens, français et du reste du monde sur le thème de la théologie de St Irénée, deuxième évêque de Lyon, née à Smyrne (130-202), autour de son ouvrage majeur Adversus Haereses.

Placé sous la présidence d’Anba Thomas et du cardinal Barbarin, - le Pope Tawadros II n’ayant pu être présent à cause des évènements - ce colloque particulièrement symbolique de l’esprit d’ouverture et de rassemblement d’Anaphora avait été soigneusement préparé en collaboration avec l’UCLY depuis deux ans.

Au-delà des 12 exposés et tables rondes souvent très spécialisés, ce fut l’occasion d’échanges amicaux et de découvertes très fructueuses permettant d’apprécier ce chemin de vie, d’amitiés et de rencontre cher à Anba Thomas.

Fort de ce succès, un nouveau colloque dont le thème reste à découvrir est en préparation pour 2018.

 

 

Vous trouverez ci-dessous le courrier d'Anba Thomas reçu en fevrier 2017

 

***

“Saint Irenaeus and Enlightened Humanity” 

We held the first International Patristic conference, “Saint Irenaeus and Enlightened Humanity” in Anafora, Egypt on the 14th to the 16th of December 2016.  We were honored to receive the Cardinal of Lyon MSG Philippe Barbarin, the rector of UCLy, Professors from different universities and Institute, Sources Chretien, and all friends of Anafora.

We believe that this ecumenical conference was a great opportunity in strengthen the relations between West and East, past and future, churches and societies and different sectors of society (monks, nuns, scholars, theologian, deacons, servants,…) . The conference helped to build the bridge between different cultures and denominations.

“Saint Irenaeus and Enlightened Humanity” was a good common ground of discussion, reflection, reaction and building together a new study for all who were interested in the writing of Saint Irenaeus. All the theology of St Irenaus focuses on Humanity, as the believes are of the Eastern and Western church; in the end we share the same reality.

St Irenaus focused in his writing on the church as one body. We successfully link the thoughts of St Irenaus and the vision of Anafora together.  Anafora is an open refuge to all,” Lifting up every person, the hole person, uplifting the hole humanity”. Participants attending the conference came from different cultures, background, denominations coming together in Anafora, some meeting for the first time, to share and build friendship.

We are delighted in the way everything came together in unity during the conference. It was beautiful to meet all the scholars and friends in Anafora. We received a very positive feedback from many who attended the conference, with a strong message to many countries about St.Irenaus and Anafora.

Thank you all for contributing to the success of our conference, we are looking forward for the next conference.

 

Bishop Thomas

February 10, 2017

 

 

 

 

 

 

************

 

 

Anaphora, 17 décembre 2016 remise des diplômes à la troisième promotion du cursus UCLy

 

 

Les Amis d’Anaphora ont contribué à la mise au point et au démarrage de ce cursus d’enseignement supérieur dispensé en collaboration avec L’Université Catholique de Lyon (UCLY).

Le 17 décembre a eu lieu la remise des diplômes de la troisième promotion (25 étudiants) en présence du recteur Magnin, du corps enseignant de l’UCLY, des familles et amis des récipiendaires.

Une quatrième promotion est en cours de constitution pour un démarrage en mars 2017 et le programme de formation de formateurs égyptiens, essentiel pour la pérennité du programme, est également en bonne voie de réalisation.

 

 

 

**********

 

 

13 juin 2016, Assemblée générale de l'Association à (34) Mas de Ratte

 

 

**********

 

Juin et juillet 2015, Assemblée générale de l'association et rencontres avec Anba Thomas, à Lyon, dans le Jura et dans le Midi

 

Ces rencontres ont permis d'approfondir et valider les axes de travail de l'association autour des besoins exprimés par Anba Thomas.

 

Ainsi, le centre de rééducation en cours de finalisation et les "summer school" (opérationnel cet été)ont été retenus comme projets nouveaux et prioritaires.

 

On retiendra que les "summer schools" visent à accueuillir, pendant l'été, à Anaphora, une centaine de jeunes de moins de 16 ans autour d'un programme personnalisé d'enseignement, de vigilance médicale et psychologique. Les jeunes participent aux travaux du domaine et repartent, en outre, d'Anaphora avec un pécule contre l'engagement de reprendre leur scolarisation à la rentrée.

 

L'Association "L'Etincelle", située dans le Jura et animée par Pierre et Catherine Ducret, a décidé d'apporter son soutien à cette action par le versement d'une importante somme. Elle en a confié les modalités pratiques aux Amis d'Anaphora.

 

Que les membres de cette association amie en soient ici vivement remerciés.

 

 

 

***********

 

 

Le 23 novembre2014, cérémonie de remise des diplômes aux étudiant du cycle d'enseignement "Développement local et Droits de l'homme"

 

28 étudiants ayant suivi avec succès le cycle d'enseignement "Développement local et Droits de l'Homme" se sont vus remettre leur diplôme lors d'une imposante cérémonie présidée par le Pope Tawadros II.

 

Rappelons que les Amis d'Anaphora se sont fortement impliqués depuis 3 ans dans la réalisation de ce projet, aux côtés de l'Université Catholique de Lyon qui en a assuré l'engenierie.

 

Ce cursus s'adresse à des étudiants dejà diplômés d'enseignement supérieur par ailleurs ou faisant valoir une expérience significative, se compose d'une quinzaine de modules dispensés sur une durée de deux ans, et débouche sur la remise d'un diplôme universitaire français.

 

Une deuxième session a démarré.

 

Quelques photos de l'évènement: une vue du nouvel amphithéâtre inauguré à cette occasion, les diplômés, remise du diplôme par Vincent Frérot -Vice recteur de l'UCLY- entouré du Pope et d'Anba Thomas, l'orchestre de musique classique égyptienne, les tables des Amis d'Anaphora et des enseignants de l'UCLY.

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

Le 12 juin 2014, Assemblée générale de l'Association et conférence donnée par Anba Thomas à l'occasion de la publication de l'ouvrage "Anaphora, sentiers de vie"

 

"Anaphora, sentiers de vie" est le recueil par Pascal Maguesyan* et Catherine Ducret* du témoignage d'Anba Thomas: pensées, actions et sentiments d'un homme qui oeuvre avec une énergie et un souffle hors du commun à l'élévation de l'Homme.

 

 

Les "3 propositions" d'Anaphora, ce lieu symbolique dans le désert entre Le Caire et Alexandrie, est la traduction remarquable de l'engagement d'Anba Thomas: d'abord, y développer un processus de réconciliation et d'unité, puis des programmes d'éducation et d'enrichissement où toutes les cultures et philosophies sont exposées dans des cours de haut niveau, enfin y accueuillir en toute sécurité, comme dans un refuge, ceux qui jugent devoir faire une pause, le temps de réfléchir, de se retrouver de communiquer avec les autres et soi-même, sans aucune exclusive.

 

Au fil des pages est ensuite développée sa vision sur l'enfance, la famille, l'amitié, la démocratie et la citoyenneté, la justice sociale, la connaissance, la souffrance, le pardon et la réconcialiation....

 

Des anecdotes, des expériences personnelles y sont présentées, souvent comme des paraboles, qui ont forgé la réflexion d'Anba Thomas, et qui illustrent le propos et renforcent le message.

 

Autant de pistes qui nous sont proposées pour une lecture du monde et de notre vie.

 

 

* Pascal Maguesyan est journaliste, auteur-photographe, notamment auteur de l'ouvrage "Chrétiens d'Orient: ombres et lumières", Catherine Ducret est kinésithérapeute et s'investit à Anphora depuis douze ans où elle anime des ateliers pour les jeunes filles

 

L'ouvrage "Anaphora, sentiers de vie" est disponible auprès de l'association.

 

 

******

 

 

Visite en France d'Anba Thomas du 9 au 14 juin 2014

 

Paris les 9 et 10 juin, Lyon le 11, Montpellier les 12 et 13 et Chateau de Frontenay (Jura) le 14.

Programme de rencontre et de conférences ouvertes à tous.

 

A noter:

 

>>>>>  l'Assemblée générale de l'association Les Amis d'Anaphora se tiendra le jeudi 12 juin à Montpellier à 14h (Centre Le Dévezou à Montferrier) en présence d'Anba Thomas, suivie d'une conférence ouverte à tous à 15h:

"Anaphora, sentiers de vie"

 par Anba Thomas

 

>>>>> Conférence au Château de Frontenay (Jura), le samedi 14 juin à 18 h

 

 

"Egypte: dépasser la révolution, penser l'évolution"

par Anba Thomas

 

 

 

 

******

 

Colloque International à Lyon,  les 26-29 mars 2014 "La vocation des Chrétiens d'orient"

 

Compte rendu de Catherine Ducret, Vice présidente des Amis d'anaphora et intervenante

 

 

Le colloque international ayant pour thème : «  La vocation des chrétiens d’Orient, défis actuels et enjeux d’avenir »  organisé par la faculté de théologie de Lyon et ceci en quatre jours sous forme d’exposés, ateliers et tables rondes, a permis de mieux comprendre la nécessité de construire l’unité de la méditerranée pour  préserver l’unité du « nord » : l’Europe.

Loin de tout esprit de victimisation, les différents pays qui se sont exprimés : Liban, Égypte Turquie, Syrie, Israël, Jordanie, à travers les représentants de nombreuses églises, les acteurs sociaux (avec plusieurs témoignages liés aux structures éducatives et sanitaires), les représentants de plusieurs grandes organisations (Solidarité Orient, Œuvre d'Orient …), ont tous exprimé leurs difficultés, leurs combats et leur espérance.

Si politiquement rien n’est facile (instabilité sociale et politique, pauvreté, migrations, divisions ...) les chrétiens d’Orient (ceux qui ont décidé de rester au pays) ont pris le parti  de ne pas subir en éloignant la peur et le complexe ; ils pensent que  l’homme a la responsabilité de l’avenir qui s’ouvre aujourd’hui.

 

Le Patriarche de l’église chaldéenne : Louis Raphaël 1er SAKO  a souligné trois grands axes :

-          Laisser les rivalités et faire l’union des chrétiens d’Orient

-          Dialoguer avec l’islam

-          Que la politique occidentale apporte de nouvelles stratégies diplomatiques (et non militaires) en cherchant comment dialoguer sans chercher son intérêt propre

et favorise un enracinement territorial viable pour maintenir les emplois et les familles en place.

 

Pour Monseigneur MARCUZZO  du Patriarcat de Jérusalem il faut :

      -    Se rencontrer, marcher ensemble, faire ensemble tout de suite

      -    Inventer de nouvelles idées

      -    Construire les personnes et donc demande expresse de formations

      -    Développer des lieux de convivialité.

      -    Favoriser coopération, échanges, jumelages

           

 

Pour le plus grand nombre il est urgent d’œuvrer ensemble pour une citoyenneté, coopérer pour un changement des constitutions (la Tunisie porte l’espoir du changement).

 

Et en même temps comme le précise le père Fadel SIDAROUSS,  actuellement au Caire (Égypte), une culture du dialogue interreligieux s’est imposée du fait d’une  « culture ambiante exacerbée par le soupçon, la défiance, la suspicion, le déni, la dénonciation ou la condamnation. »

Il a proposé six dialogues :

      -   Le dialogue de vie : vivre ensemble quotidiennement

      -   Dialogue spirituel

      -   Dialogue intellectuel de réflexion anthropologique, philosophique, sociopolitique.

      -   Dialogue d’action commune où les chrétiens et les musulmans peuvent œuvrer  

          ensemble (domaines de l’éducation, du développement social et de la santé).

      -   Dialogue proprement religieux

      -   La théologie comparative.

 

Pour résumer 

 

Croyants (chrétiens, musulmans ou autres) et non croyants doivent comprendre qu’espérer c’est s’engager. Avoir ensemble un projet sociétal. Rencontrer les personnes.

 

Le rôle d’une université c’est d’être un espace ouvert à la critique, où toutes les idées peuvent être débattues. La pensée peut  mener le monde, pas la politique.

Les promoteurs du changement avec les églises locales (car les chrétiens ont leur regard  tourné vers l’Occident et sa citoyenneté) sont : les laïques, les jeunes acteurs, les hommes d’affaires, les penseurs, les artistes.

 

Lors de ces quatre jours nous avons fait de belles rencontres, avec des hommes et des femmes de terrain qui connaissent le prix des efforts pour cohabiter avec cet autre « différent », avec la folie de la guerre, avec les violences de toutes sortes.

Lors d’ateliers, il m’a été donné  l’occasion de témoigner de la belle expérience «  Anaphora » qui illustre bien les propos de ce colloque ….

Nous avons échangé  nos coordonnées en nous promettant une suite … très vite.

Anaphora est un de ces lieux propices aux rencontres. Les amis d’Anaphora peuvent véritablement aider à construire ces changements que toutes les réflexions exprimées plus haut traduisent.

 

Catherine DUCRET

 LYON Mars 2014

 

 

Colloque International à Lyon,  les 26-29 mars 2014 "La vocation des Chrétiens d'orient"

Contact: Faculté de Théologie de Lyon

25 rue du Plat 69002 LYON

tel 04 72 32 50 63     web: www.theologielyon.org

*****************

Conférence-débats "Des printemps arabes aux tempêtes du désert" par Antoine SFEIR le 7 mai 2013

Cette conférence est organisée par l'Association Les Amis d'Anaphora dans le cadre de son soutien à l'oeuvre d'Anba Thomas. Elle eclairera plus particulièrement le contexte géopolitique de la région et situera les enjeux de la démarche d'Anba Thomas et du programme de l'Institut Anaphora.

Salle Le Devezou, route de St Clément à 34980 Montferrier-sur-Lez à 16h, entrée et participation libres

             

     
Auteur et politologue spécialisé dans les problèmes du Moyen Orient, Antoine SFEIR est le Fondateur et Directeur des Cahiers de l'Orient, il préside également le Centre d'études et de réflexion sur le Proche-Orient et enseigne les relations internationales au CELSA.      

 

Conférence de Monseigneur Thomas à l'Université Catholique de Lyon le mardi 23 avril 2013 à 17h: "La voie d'un nouvel humanisme"

Ambiance studieuse à l'Institut Anaphora: démarrage des cours auprès d'une première promotion de trente étudiants:

 

Application concrète des principes de Bishop Thomas et de l'accord cadre signé en octobre 2012 avec lUCLy préparé sous l'impulsion des Amis d'Anaphora, la première année d'enseignement a débuté en décembre 2012 pour se terminer en juin 2013. Les matières sont enseignées par des professeurs du CIEDEL et de l'Institut des Droits de l'Homme de l'UCLy auprès d'une première promotion d'étudiants et de personnes engagées sur le terrain, sélectionnés selon leur expérience et/ou leur niveau de diplôme.

Les enseignements se déroulent sur le site d'Anaphora, où les conditions matérielles d'accueil (salles de cours et de travail, internat, bibliothèque...) ont été particulièrement soignées par l'équipe sur place et renforcent l'enseignement de cette ambiance si particulière... 

Les premiers retours témoignent d'une grande satisfaction, les premiers ajustements seront traités dès les prochaines semaines.

 

Mercredi 23 mai: diner débat organisé à l'hôtel Métropole à Montpellier par l'Association pour la présentation détaillée de l'oeuvre d'Anba Thomas et du programme de formation.

Anba Thomas retenu au dernier moment en Egypte a participé aux débats via une liaison vidéo. Il a exposé sa "vision pour Anaphora" centrée sur l'éducation et l'élévation de la personne. 

Pascal Maguesyan, journaliste, écrivain et photographe et Simon Kruk, historien spécialiste du Moyen Orient ont apporté leur éclairage sur la situation en Egypte. 

Le Président Garcin a présenté le programme: mise en place d'un cursus "post bac" pour une première promotion de 30 à 40 étudiants. Dès la rentrée 2012, les enseignements porteront sur les principes et techniques du "développement local" ainsi que sur un certain nombre de disciplines du droit international.

Ces enseignements, adpatés au contexte actuel de l'Egypte, seront dispensés par le CIEDEL et l'IDHL de l'Université Catholique de Lyon (UCLY), un programme de transfert progressif de ces enseignements vers des acteurs locaux est étudié, visant à terme à une plus grande automisation du cursus.  

Fin avril, finalisation du programme de formation par un travail sur place, à Anaphora: programmes d'enseignement, organisation, budget, enseignement du français...   par une équipe formée de représentants d'UCLY, du bureau des Amis d'Anaphora et de son président et des responsables locaux du projet réunis autour d'Anba Thomas.

16-21 janvier 2011 voyage d'étude à Anaphora sur un projet de partenariat avec l'Université Catholique de Lyon

Anba Thomas souhaite renforcer son action de formation par la mise en place, à Anaphora, d’un cycle de formation supérieure (post bac) centré sur le développement local et les droits civiques.

Ces deux thèmes s’inscrivent dans un projet de renforcement des compétences de la société Egyptienne, dans un moment de profondes mutations. Anba Thomas souhaite l’ouvrir largement à toutes les composantes de la jeunesse égyptienne, sans aucune exclusive politique, philosophique ou religieuse.

 

A cette fin, les Directeurs du  CIEDEL et de l'Institut des Droits de l'Homme, deux Instituts de l'Université Catholique de Lyon, accompagnés de membres du bureau de l'association, ont conduit une mission sur place en janvier 2012

 

A l’issue de cette première phase d’investigation, une proposition structurée est en cours d’examen.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

courrier reçu le 15 octobre 2011

expéditeur: Anba Thomas

Dear Friends,

Thank you for sharing our difficult time.

We are passing through a dark tunnel of violence, feeling grieve of death and injustice. The light of forgiveness is shining with a painful love. Trying to bring forgiveness and justice together is a big struggle, but we are committed to the love that never fails.

We are hardly pressed on every side, yet not crushed. We are perplexed but not lost, persecuted but not forsaken, struck down but not destroyed. We do not lose heart and continue to work for justice to be fulfilled. We continue to love and declare forgiveness so the peace of God will overshadow all hearts. We continue to work on the healing and support of the innocent victims. And we continue to pray for the victims, for the offenders and for a better future.

Thank you all for your love, care, words and actions to bring justice and forgiveness together.

Bishop Thomas

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

courrier reçu le 14 octobre 2011

expéditeur: Anba Thomas 

« As we are living in a precious decisive time in Egypt, the need for the vision of Anafora becomes more clear and necessary. When I see a person being transformed like a blooming flower it makes my heart rejoice. The vision of Anafora is a hand from underneath lifting people up. When hands are joined to lift others, then the vision of Anafora is spreading in the heart of people. To see a group of Young people sitting in a corner studying and discussing how to make a difference in lives of others is to see hope in the future. Our mission is to have an institute of education to teach leadership, advocacy, healing, management and skills for life. We want to give people tools for building their future. I hope to see discussions between young people from different backgrounds healing the past and working for reconciliation. This is to see and feel the presence of Christ. I want to present a good example of equality between men and women to transform the male oriented society to a gender equality society. We also want to transform the society from being hierarchal to become democratic. Anafora is an institution of teaching the art of life and gives the tools to open the future for more unity of humanity. It provides open arms to invite and share the essence of life with all human beings every where on earth. Let us be the hands that join together to lift people up. Let us kneel down in gentleness to offer equal opportunities to those who are in the need. Together we can make a difference for the future. »

 

                                                                                              Bishop Thomas